Sage-femmes libérales, qui êtes-vous?

3-juin-2013 par

Sage-femmes libérales, qui êtes-vous?

Salam Alaykom, Bonjour à toutes,

Les sage-femmes! Voilà un corps de métier à la fois très connu, lorsque l’on devient mère, mais finalement, bien mal connu. Nous avons la vision de la sage-femme, habillée de rose avec sa charlotte sur la tête, déambulant dans les couloirs d’une maternité, auprès des femmes en travail, ou qui viennent d’accoucher. Elles sont là, bien sûr. Et elles sont aussi… à l’extérieur. Les sage-femmes libérales, que font-elles exactement, qui sont-elles?

Deux d’entre elles ont accepté de répondre à nos questions afin d’éclairer un peu nos lanternes. Je vous présente Carole D. sage-femme libérale en Loire-Atlantique, ainsi que « 10Lunes », sage-femme bloggeuse que vous pourrez découvrir également par ses écrits.

Depuis combien de temps travaillez-vous en libéral?

10Lunes : 26 ans, d’abord en partageant avec un temps salarié en maternité, puis en libéral intégral depuis 20 ans.

Carole : 4 ans.

Comment se déroule une visite dans votre cabinet?

10Lunes : Heu… simplement. Tout dépend des raisons de la visite. J’essaye de prendre mon temps, d’établir une relation chaleureuse. J’écoute beaucoup. Parfois on s’éloigne vraiment du motif initial du rendez-vous parce que le plus important est ailleurs.

Carole : Ça dépend de quelle visite ? Un suivi de grossesse, un suivi gynéco hors grossesse, un suivi du bébé ? J’écoute d’abord le soucis du jour, puis je fais ma consultation à proprement parler … pas de toucher vaginal si aucun signe d’appel de la femme enceinte, elle sait me dire quand ça ne va pas …

Ne recevez-vous que des femmes enceintes?

10Lunes : Non, il y a aussi des consultations en gynécologie, des suivis de nouveau-nés, des rendez-vous en couple…

Carole : Je reçois les femmes de la puberté à la ménopause, donc enceinte ou non vu que je fais également, le suivi gynéco, et les bébés avec leurs parents.

Combien de temps dure une visite par patiente?

10Lunes : Pour une consultation, je bloque 30 minutes sur l’agenda … et je déborde assez régulièrement.

Carole : 1 heure pour les grossesses, 30 minutes pour les bébés et les visites gynéco, mais plus quand il y a des questions/problèmes, un suivi allaitement, ça dépend…

Comment se passe les suites de couches?

10Lunes : Quand les femmes sortent rapidement de la maternité, nous les suivons à domicile la première semaine. Ensuite, elles viennent au cabinet pour le suivi de leur bébé. La plupart des temps, nous nous sommes rencontrées en début de grossesse, donc on se connait bien et cet accompagnement des premiers moments se passe tout simplement, comme des retrouvailles.

Carole : Pour celles qui accouchent à la maternité, je vais les voir au retour à la maison une ou deux fois en fonction de leur demande, puis elles viennent au cabinet. Pour celles qui accouchent à la maison, il y a un suivi tous les jours pendant 1 semaines ensuite, elles viennent au cabinet.

Quel est votre champ d’action?

10Lunes : Principalement la prévention, le suivi physiologique et le dépistage d’éventuelles complications, que ce soit pendant la grossesse, après l’accouchement ou en gynécologie.

Carole : Le suivi physiologique de la Femme de la puberté à la ménopause, et le nouveau né.

Pourquoi ce métier là plutôt qu’un autre, qu’est ce que cela vous apporte du point de vu humain ?

10Lunes : Je n’imagine pas une seconde faire un autre métier. Nous sommes au plus près d’événements importants, fondateurs. Nous partageons des moments essentiels de la vie des femmes et des familles. Ce sont des échanges d’une grande richesse.

Carole : !? … hum… J’y suis arrivée par hasard, puis cela m’a plu pour les échanges profonds de femme à femme. Partager ce debut de vie, l’arrivée d’un être humain au sein d’une famille. Pour un peu plus d’humanité dans ce monde. Pour que les femmes se sentent plus accompagnées, écoutées dans leur parcours tout au long de leur vie, ce métier est à la base d’une longue histoire, et est unique pour cela.

Votre ressenti face à la méconnaissance de votre profession?

10Lunes : Notre profession est mal connue du grand public, mal présentée par les médias, méconnue des pouvoirs publics et cela me désole. Mais au quotidien, je me sens extrêmement bien dans mon exercice et tout à fait reconnue dans mes compétences par ceux qui fréquentent notre cabinet.

Carole : Ça dépend des régions, mais dans l’ensemble c’est assez vexant, et dommage pour les femmes. Mais ça avance, les jeunes médecins nous connaissent mieux, la sécu reconnait plus nos actes libéraux. Il faut souvent beaucoup batailler dans les réunions entre professionels pour se faire entendre, nous sommes peu nombreuses, mais bien défendues par certaines « guerrieres » de la profession !

Alors, au final, les accouchements à domicile : légaux ou illégaux?

10Lunes : Parfaitement légaux pour les femmes comme pour les sages-femmes. Le seul « bug » est la quasi impossibilité de s’assurer alors que c’est une obligation légale.

Carole : Légaux!!! la sécu le rembourse, cela fait partie de nos compétences et est inscrit dans notre code de déontologie, reste la question de l’assurance, … en pourparler depuis des années … pour les femmes qui le souhaitent cela devrait rester une possibilité, bien accompagnée, pas seule bien sûr …. chacune est maitresse de son corps !

Un petit mot sur les guerres intestines au sein du monde médical?

10Lunes : J’ai consacré quelques billets au dernier livre d’Odile Buisson. Difficile d’affirmer que tout va parfaitement bien. Mais je connais nombre de praticiens de santé qui refusent ces oppositions stériles et militent au quotidien pour que nous travaillons mieux ensemble. Et je veux croire que c’est cette version du réseau de soin qui gagnera !

Carole : Quête de pouvoir …. inutiles … si chacun respecte l’autre et ses compétences et leurs limites, nous pouvons et devons travailler en bonne entente et en partenariat …. ça avance doucement là aussi, mais ça avance … j’ai un naturel optimiste, mais je suis dans une région où les sages femmes sont bien reconnues !

Rendez-vous sur Hellocoton !
468 ad

5 Commentaires

  1. Laurene Oum Aïssatou

    Salam aleykoum wa rahmatoullah. Merci à Salwa pour cet article, ça donne envie de faire connaître leur travail et de les soutenir. Y aurait-il quelque part sur le net une pétition pour que la loi leur permette de s’assurer correctement (notamment pour les accouchements à domicile)?

  2. selma

    Salam

    ça donne envie de les connaître c’est sûr
    c’est d’autant plus incroyable qu’elles donnent la vie , on met nos vies « entre leurs mains » elles devraient être bcp plus soutenues que ça soubhannallah

  3. oum mas`oud

    salam aleykoum

    je voulais savoir est ce qu’on peut etre suivi par une sage femme liberale alors que j’ai commencer mon suivi de grossesse par une gynecologue en sachant que je suis à 3 mois el hamdoulillah

    baarak ALLAHou fik

    salam aleykoum

  4. Laurene Oum Aïssatou

    Wa aleykoum salam, Oum Mas’oud!
    Bien sûr, tu peux te faire suivre uniquement par une sage-femme, moi j’ai vu la mienne pour la première fois à 3mois et demi et je n’ai revu personne d’autre jusqu’à l’accouchement.
    Je te souhaite une grossesse douce et d’avoir un beau bébé qui te rendra fière inshAllah.
    Salam aleykoum wa rahmatoullah.

    • oum mas`oud

      salam aleykoum

      incha ALLAH

      baarak ALLAHou fik

      salam aleykoum

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>