Ré-apprenons à manger peu..comme le Prophète (sws) – 2ème partie – questions / réponses

12-juin-2012 par

Ré-apprenons à manger peu..comme le Prophète (sws) – 2ème partie – questions / réponses
Salam aleykoum wa rahmatullah
Suite aux nombreuses demandes (merci à toutes, cela encourage !)  voici la suite de l’article sur la mise en pratique de l’alimentation selon les préceptes de l’islam.
Attention :
Je ne suis pas savante ni nutritionniste, cette compréhension de l’application de la sunna concernant l’alimentation est ma propre compréhension de ce que j’ai pu lire sur le sujet. Je demande la guidée d’Allah pour nous toutes, qu’Il nous facilite et qu’Il me pardonne si je commet la moindre erreur en vous en préservant amine.

Tout d’abord, sachez que je commence moi même seulement « à essayer de respecter » tout ça.
Effectivement cela doit se faire progressivement, l’estomac à besoin de temps pour rétrécir, et le cerveau pour intégrer qu’il n’a pas besoin d’envoyer de signal dés que l’estomac est vide.

Maintenant place aux questions/réponses :

  • J’aurais aimé savoir CONCRÈTEMENT, comment faire ?

Pour ma part et cela est ma compréhension des choses concernant le fait de réguler son alimentation.
L’important n’est pas de se restreindre, de s’obliger à manger 1 ou 2 repas par jour.

Le but n’est pas de s’affamer, mais de se réguler incha’Allah.
Il est très important de ré-apprendre à écouter ses besoins naturels. La fitra ( nature première selon laquelle Allah nous a créé), est doté de la faculté de nous aider à savoir ce qui est sain et ce dont nous avons vraiment besoin ;  il faut que nous réapprenions à nous y fier incha’Allah.

Prenons l’exemple d’un bébé, si nous l’allaitons nous le ferons à priori à la demande. Nous sommes de plus en plus nombreuses à faire confiance à l’instinct de nos petits en les laissant suivre leur propre rythme.
Mais nous sommes très peu à avoir été élevé ainsi. Nous avons appris à manger à des heures précises, pour certaines entrée-plats-dessert et finir à tout prix le plat, etc.
Mais cela est strictement inutile et ne vise qu’à nous faire perdre notre instinct quant à nos réels besoins. Ainsi je pense que l’application de ses mesures est simple et ne passe pas par un protocole précis. Il s’agit d’écouter ses besoins :

- Manger quand nous avons vraiment faim
- ne pas se resservir systématiquement
- s’arrêter quand on sent qu’on a encore une petite place mais que nous n’avons plus réellement faim.

Ensuite souvenons nous que la viande est un luxe, il est inutile et mauvais d’en manger tous les jours et encore plus à chaque repas.

  • Je voulais savoir si il fallait manger 1/3 pour chaque repas ou dans la journée entière ? 1/3 pour la nourriture, ça, on le sait bien…mais j’ai du mal à imaginer la quantité qu’il ne faudrait pas dépasser pour respecter cela…comment le savoir ?

Cela nous donne une idée sur le maximum à ingurgiter, en effet :

Ibn Maja et Imam Ahmed ont aussi rapporté que le messager d’Allah (sws) a dit: « l’homme ne remplit pas d’excipient plus mauvais qu’un ventre, l’enfant d’Adam doit se contenter de quelques bouchées suffisantes pour le maintenir debout mais s’il ne le supporte pas, qu’il réserve un tiers pour la nourriture, un tiers pour la boisson et un tiers pour la respiration ».

Je ne pense pas que notre cher et bien aimé prophète Muhammad sala Allahu alahi wa salam faisait de savants calculs à chaque repas wa Allahu a3lem.Cela dois, je pense nous donner une idée, essayons globalement de nous représenter en quantité l’eau que nous ingurgitons dans la journée et la nourriture, pour la plupart d’entre nous la quantité de nourriture seras plus importante.

Essayons de réguler cela, en équilibrant, tout en gardant à l’esprit que nous devrions laisser environ la même quantité de place vide dans notre estomac. Pour moi ce sera plus sur la journée, parce que je ne bois pas forcément pendant les repas.

Et gardons à l’esprit que ses 3/3 devraient être notre maximum ( je sais en connaissance de cause que cela est difficile mais essayons incha’Allah progressivement )


  • Par contre moi j’allaite, est ce que ça vaut pour moi cette alimentation?(2 repas par jour, 1/3 pour chaque chose etc…) ?               Un tel régime doit-il être aussi appliqué par la femme enceinte et celle qui allaite, ou bien est-ce que ces cas sont considérés comme particuliers?

Comme je l’ai dit plus haut, selon moi il s’agit plus d’apprendre à écouter ses besoins réels.
Ceci dit cela peut s’avérer difficile au début, et certains ont besoin de suivre une méthode. Voilà pourquoi je pense, Rassul Allah sala Allahu Alahi wa salam nous a donné cette indication des 3/3.

Pour en venir à la question de l’allaitement, je pense que nous avons tous des besoins différents.
Ainsi une femme enceinte ou allaitante suivra le même principe, manger ce dont elle a besoin, mais pas plus.

Pour ce qui est de 2 repas par jour, si une femme enceinte ou allaitante a besoin de manger plus souvent elle peut le faire et répartir ses repas.
L’essentiel est de ne pas, de ne plus être dans l’excès. Mais n’oublions surtout pas que l’islam nous apprend à prendre soin de notre corps qui est une amana et à ne pas nous mettre en danger ou mettre en danger nos enfants. L’islam est une religion de mesure et de bon sens.

  • Comment le gérer au quotidien? avec la famille? Avec le mari, mais aussi et surtout avec les enfants?? doit-on leur faire suivre à eux aussi, qu’ils soient bébé, jeune enfant ou ado, ce mode de vie également?

L’idéal selon moi est de permettre à chacun de suivre son propre rythme, en veillant pour les enfant a ce qu’ils ne manquent de rien et ne se nourrissent pas que de friandise bien sûr.
Par exemple apprenons à manger quand nous avons faim et non pas parce que c’est l’heure. Ainsi nous pouvons se dire que nous faisons 1 ou 2 repas principaux en commun.
Et ensuite que si l’un a vraiment faim et a besoin de manger alors il peut se faire (ou on peu lui faire un en cas ( un bout de pain avec un fruit ou une petite salade par exemple ).

Essayons pour les enfants de les éduquer avec ce mode d’alimentation, et il y a fort à parier qu’un enfant qui a grandit en ayant la possibilité de s’écouter en mangeant qu’il saura plus tard continuer à se réguler. ( à condition de ne pas être trop tenté par une surabondance : article a venir incha’Allah )

Si les seuls aliments à notre disposition sont des aliments sains, nous serons sûrement moins tentés de grignoter par gourmandise.

Par exemple, chez moi il n’y a ni chocolat ou exceptionnellement, pas de gâteaux, pas de yaourt etc. de temps en temps je m’achète du muesli, si vraiment nous avons envie d’une gourmandise je fais un gâteau, les yaourt ;  il y en a quand j’en fais etc.

Pour les maris réfractaires, allons y en douceur incha’Allah rappelons leurs quel baraka il y a et si vraiment ils refusent et bien faisons leurs des repas plus copieux pour eux et cela leur appartient, c’est leur cheminement, peut être qu’avec le temps ils s’y mettront d’eux même incha’Allah. Et faisons des dou3as.

  • Quand et quoi manger aussi? doit on réserver le repas du soir seulement ou plutôt du matin (repas qui est réputé pour être le plus important..) ?

Nous sommes tous différents. Les nutritionnistes nous disent que le repas du matin est le plus important ; pourtant moi je n’ai jamais réussi à manger beaucoup le matin, voir, la plupart du temps je ne petit déjeune pas et mon plus gros repas est soit en milieu d’après midi ou fin de journée.

Quant à savoir quoi manger, selon moi :

Moins de viande, en manger 2 fois par semaine peut être suffisant. Varier ( poissons, œufs, légumineuse céréales = protéines )
Cuisiner le plus possible, exit les plats tout préparés et la nourriture industrielle.
Manger sainement et équilibré autant que possible. ( produits sans additifs, fruits et légumes frais bio ou le plus naturels possibles …)
En cas de faim dans la journée privilégier, des fruits et légumes.


  • Mon problème à moi c’est que je me sent toujours obligée de finir les plats.

Petites astuces : si vous avez un jardin, utilisez vos restes pour faire du compost, si vous avez des animaux donnez leur. Ou encore mon petit truc : faire un cake avec les restes qu’on mangera avec une salade, et hop un petit plat vite fait et je vous assure tout est bon en cake, reste de légumes, de riz, de tajine etc.

Pour résumer en quelques points :

-Apprendre à réduire les quantités
-Ne pas se resservir systématiquement
-Toujours garder une place, ne pas manger jusqu’à satiété
-Manger quand on a vraiment faim (pas parce que c’est l’heure)
-Manger moins de viande, moins de gras
-Cuisiner plutôt que d’acheter des plats tout préparés
-Ecouter son rythme et celui de ses enfants, de son mari
-Se réguler progressivement
-Se restreindre mais pas se priver, contrôler son appétit sans se mettre en danger

Jeûner plus régulièrement peut être un bon entraînement et nous aider à mieux nous réguler, à réadapter notre manière de manger en plus de l’impact spirituel et de l’immense récompense que nous en tirerons. A condition de ne pas se gaver le soir !

A suivre : les témoignages incha’Allah ( si vous souhaitez témoigner merci d’écrire à association.mm@gmail.com)

 

Rendez-vous sur Hellocoton !
468 ad

9 Commentaires

  1. Je viens de lire les deux articles sur le sujet et c’est tellement vrai ! L’article tombe a pique a près d’un mois du ramadan. J’ai remarqué que lorsque je jeunais j’etais bien plus concentré et même plus productif dans mon travail. Je vais essayé de revoir mon alimentation. :)

  2. salam alaikoum

    génial! merci c’est parfait comme article!

    chez moi c’est 2 repas par jour alhamdoulilah mais faut avouer…des grignotages aussi!raaaa
    mon problème à moi c’est de manger jusqu’à plus faim! il faut que je change cela inchAllah!
    mais déjà il m’est impossible de manger si je n’ai pas faim, alhamdoulilah!
    j’aimerai éduquer mes enfants de cette manière là inchAllah!
    qu’Allah réforme notre alimentation!
    barak Allahu fiki, super article vraiment!
    salam alaikoum

  3. Salam Aleykoum wa rahmatoullah wa barakatou.
    Merci oukhty Madhiya pour ton article, effectivement je partage l’idée qu’il est essentiel d’apprendre à s’écouter. Ca peut-être plus dur si on a des addictions, comme le sucre par exemple. Et un des départs pas trop dur pour celles d’entre nous qui commencent à peine dans ce chemin est de bannir les aliments industriels. C’est ce qui favorise le grignotage je crois, Allahoua3lhem.
    Ce serait vraiment bien d’avoir des témoignages de soeurs, que ce soit une décision perso ou qui s’étende à une vie de famille, une vraie source de motivation.
    Qu’allah nous facilite et nous aide à oeuvrer dans la bonne voie.

  4. Salam alaykoum

    Savons nous a quelle heure un peu prés les 2 repas doivent etre pris? je pense le petit dej, at un repas en milieu d’aprés midi? qu’en pensez vous? plus d’indication dans la sunna?

    Baraka Llahou fikounna, salam alaykoum.

  5. À 2 repas, de mon côté, je me sens mieux! C’est après avoir développé un problème digestif que je me suis mise à manger moins…souvent et je me sens bcp mieux depuis. 2 repas me suffisent, et je suis active. Surtout que j’ai un métabolisme lent. Les « entre » repas n’étaient pas assez longs pour que j’aie le temps de tout éliminer si on veut. À la longue, à force de mal métaboliser, on sent les symptômes, matinaux comme expliqué dans le texte du début: des sensations de brûlements dans les membres, maux d’estomacs, bile,etc. Le corps qui est intoxiqué finalement. À long terme, on dort mal, on a des chaleurs, on se sent toujours las, etc.

  6. salam Aleykoum wa rahmatullah

    baraka Allahu fikoum.

    éffectivement oukhty la surabondance joue beaucoups sur les envies, je sais pertinement que si j’avais des gateaux et du chocolat a la maison je craquerais plus facilement.

    Oukhty Camille, pour ce qui est de manger jusqu’a plus faim, il faut se réhabituer petit a petit a manger moins cela se fait progressivement.

    Oukhty oum Mehdi.

    Il n’y a pas d’indication concernant l’heure des repas, comme je l’est dis ce n’est pas nécessairement 2 repas par jours, il faut écouter son corps et si vous vous sentez mieux en mangeant plus de 3 fois par jours, il n’y a pas de mal a condition de manger en plus petite quantitée du coups?

    L’éssentielle est vraiment et c’est très difficile je le conçois, de ne pas manger plus que ce dons nous avons réellement besoins.

    Ainsi, non du moins d’après ce que je sais, wa Allahu a3lem, il n’y a pas d’indication dans la sunna sur les heures de repas.

    qu’Allah vous préserve, merci pour votre intérêt et vos commentaire. amine

  7. merci c’est génial, bonne analyse

  8. sounna

    ya une solution pour se reeduquer et revenir a la fitra des deux repas/jour c le jeun du lundi et jeudi,on effet le jeun est un outil puissant pour briser les habitude et etablir de nouvelles,reduire les desirs pour se maitrisé,retrouver sa liberté de se dire non

  9. cat

    J’ai lu qu’en Syrie, Egypte, Jordanie, etc, les gens ne mangent que 2 repas par jour. Au petit dej c’est olive, tomate, concombre, froamge, etc et vers 15, 16, un vrai repas.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>