[INTERVIEW] Le Muslim World Tour et le 1er concours mondial du court métrage musulman

13-sept-2013 par

[INTERVIEW] Le Muslim World Tour et le 1er concours mondial du court métrage musulman

As-Salam’alykoum wa rahmatou-Llâhi wa barakatouh,

Bonjour,

La communauté musulmane est de plus en plus active sur le terrain et bon nombre de projets voient le jour dans divers domaines alhamdouli-Llâh.

Zoom, aujourd’hui, sur celui d’un frère qui a entreprit un tour du monde musulman sur plusieurs années et poursuit ses efforts avec ceux qui souhaitent le suivre par d’autres biais et pour la bonne cause, celle de l’Islam …

Interview :


- Pouvez-vous vous présenter ?

Je m’appelle Gibran, j’ai 27 ans, j’ai tout quitté pour faire un tour du monde à la découverte des musulmans. J’ai commencé à partager mon voyage sur le net, et très vite des gens se sont joints à moi dans mon voyage.

En voyage, je suis souvent avec mon caméraman Abderamane.

 

- Où en est le Muslim World Tour ? Qu’avez-vous appris en visitant tous ces pays musulmans ? Qu’est-ce qui vous a le plus marqué ?

Nous avons pour le moment visité 6 pays, dans le Golfe et aussi en Asie du sud-est. Nous avons laissé nos bagages en Indonésie (Bornéo) pour revenir en France quelques temps.

Nous avons rencontré des centaines de personnes, et les plus marquantes sont celles qui nous ont permis d’en apprendre plus sur l’islam et sur nous-mêmes.

A noter qu’ils ont aussi fait la rencontre, en Malaisie, d’Umar Vadillon économiste à la tête d’un mouvement anti-capitaliste anti-riba (usure). Celui-ci fait la promotion de la pratique économique de Médine au temps du Prophète (saws) ainsi que l’utilisation de la monnaie sunnah : le dinar d’or et le dirham d’argent. [Plus...]

 

- Après Muslim World Tour, les Mokhtar Awards. Une suite logique ? Pouvez-vous nous en dire plus à propos de ce concours mondial du court métrage musulman ?

En plein tour du monde musulman, il y a eu les caricatures sur le Prophète (saws), donc nous avons pensé quelque chose de nouveau pour réveiller les musulmans : la vidéo. 

Mettre dans les mains des musulmans de France des caméras pour qu’ils s’expriment, de manière artistique.

Le festival des Mokhtar, c’est un pied de nez aux Oscar et aux César.

Dans le cinéma et l’audiovisuel, les musulmans sont très peu présents, et c’est à nous aujourd’hui de faire des vidéos, produire notre contenu, et le financer de manière originale.

Nous offrons 10 000 euros à la meilleure vidéo française de moins de 5 minutes.

Le festival des Mokhtar sera clôturé par une cérémonie en fin d’année, où 2000 personnes sont attendues et les places sont déjà en vente sur le site : http://www.mokhtarawards.com/info-resa

C’est lors de cette cérémonie du 22 décembre que la meilleure vidéo sera choisie par un vote du public.


- Nos lectrices sont essentiellement des mères de famille ou en devenir, comment peuvent-elles contribuer ?  Est-ce que les débutantes peuvent « tenter leur chance » ? Si oui, quelles démarches doivent-elles entreprendre pour ce faire ?

Tout le monde peut participer et exprimer son islam, sa vision des choses, son amour pour Allah ou montrer un aspect positif de notre communauté.

Au cours de l’année nous avons formé des musulmans grâce à la Mokhtar Académie qui met en place des ateliers d’initiation à l’audiovisuel un peu partout en France. 

Il y avait des profils de toutes sortes : étudiants, responsables associatifs locaux et bien sur des mères de famille.

Les femmes sont les premières victimes de l’islamophobie, et les médias attaquent en premier nos soeurs et nos mères. A elles de s’exprimer.

Car de ce que vivent les femmes musulmanes aujourd’hui en France, il y aurait matière à faire beaucoup de reportages, documentaires ou même de films.

Je dis souvent dans les ateliers que nous animons, que faire une bonne harira est plus compliqué que faire une belle vidéo. Car maîtriser la technique vidéo est assez facile, et puis on trouve toujours des gens pour nous aider. 

C’est le message qu’on veut transmettre qui est le plus important, et notre oumma est remplie de compétences et de talents. 


- Pensez-vous donc que ce projet aura pour effet de redorer l’image de l’Islam et donc contrebalancer celle véhiculée par les médias ces dernières années ?

C’est avant tout donner confiance aux musulmans pour qu’ils fassent des vidéos, expriment leur islam et témoignent de manière artistique. 

L’islam est universel, tout comme l’art. L’islam dérangera toujours dans une société qui a renié Dieu. L’art dérange aussi, parfois. Dépassons cela, car al hamdoulillah, nous avons déjà gagné. Les médias jouent sur la peur, c’est passager, à nous de montrer aux gens que l’islam est universel et qu’il parle aux coeurs, qu’il les guérit même !

 

- Vous êtes aussi les initiateurs de micro-trottoirs, d’où vient cette idée et dans quel but ?

Oui, le festival a pour but de faire parler de l’islam dans le bon sens du terme, dans cette optique, nous investissons la rue et allons faire parler les gens au sujet de l’islam. Nous nous arrêtons une après-midi dans un endroit fréquenté d’une ville en France et demandons aux gens : « Parlez-nous d’islam ». Et c’est étonnant d’avoir autant de choses positives de la part de non-musulmans. 

Beaucoup savent que l’image véhiculée par les médias est fausse, et côtoient des musulmans dans leurs quotidiens qui leurs renvoient une image positive. Plus les médias s’acharneront sur l’islam et les musulmans, plus ces gens se poseront des questions. 

 


- D’autres projets à venir ?

Inshallah, retour en tour du monde bientôt :)

 

- Un dernier mot ?

Engagement :)

Si vous souhaitez, vous aussi, piliers de la oumma, mettre vos compétences à contribution et produire une vidéo mettant en avant les nobles valeurs de notre religion, vous avez jusqu’au 31 octobre pour envoyer votre candidature, incha Allah. Plusieurs court-métrages ont déjà été envoyés par des soeurs … et des frères. Les non-musulmans aussi peuvent y participer ! A bon entendeur …

Parce qu’il est grand temps de défendre et mettre à l’honneur notre magnifique religion qui nous apporte tant alhamdouli-Llâh ! L’une d’entre vous sera peut-être demain celle qui remportera le prix de la meilleure ambassadrice de l’Islam, incha Allah.

Prenons la parole, prenons nos caméras ! … Bismi-Llâh !

Pour en savoir plus : http://mokhtarawards.com/participez/

15 000 € à gagner : Festival des Mokhtar par MuslimWorldTour

Twitter : @MokhtarAwards

Facebook : Festival des Mokhtar – Mokhtar Awards

Rendez-vous sur Hellocoton !
468 ad

1 Commentaire

  1. fatima

    JE VOUS AIME FILLAH MES CHERES SOEURS ET MES CHERS FRERES

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>