Le choix du mode d’instruction

17-sept-2013 par

Le choix du mode d’instruction

Salam alaikoum, bonjour,

 

La question  du mode d’instruction des enfants s’impose à  tout  parent à un moment  donné. Les parents musulmans conscients et soucieux de la mission éducatrice  qui leur  incombe sont d’autant plus tiraillés dans une époque où de nombreuses valeurs sont mises à mal.

Véritables dons de Dieu, il convient donc de choisir ce qui est le mieux pour eux.

En France, plusieurs modes d’instructions possibles s’offrent aux parents musulmans : les écoles musulmanes,  l’instruction en famille ( IEF) , les écoles privées catholiques ou à pédagogie alternative et l’école de la République.

Il va s’en dire que toutes les régions françaises n’offrent pas toutes des écoles ou structures musulmanes. Aussi,  la demande est accrue, les listes d’attente souvent longues  et en tant que musulmanes, nous ne pouvons que vivement encourager la communauté, à participer et à financer ce type d’initiative.

L’IEF, bien que ce soit l’une des meilleures alternatives pour l’enfant  dans la mesure où elle permet une parfaite conformité avec nos préceptes religieux et un meilleur respect du rythme biologique de chaque enfant. Il n’en reste pas moins que cette possibilité ne s’offre pas à tous. Généralement, l’IEF peut convenir à chaque enfant, mais pas à toutes les mamans.  De nombreux facteurs peuvent en être la cause :
- Un conjoint réticent et qui ne partage pas ce projet.
- La peur de ne pas pouvoir gérer la pression des contrôles sociaux
- La volonté de s’impliquer dans d’autres projets et initiatives
- Une maman qui travaille ou étudie elle-même
- La charge d’une famille nombreuse et l’impossibilité de tout gérer de front etc.

L’IEF doit pouvoir être un choix mûrement réfléchi. Il n’est  pas un choix fait par dépit pour éviter l’école publique. Il faut se poser les bonnes questions en se demandant  si nous serons réellement organisés et à même de suivre  une scolarité à la maison.
Il faut peser les pour et les contre suffisamment tôt en prenant garde de ne pas retirer/ remettre ses enfants car cela pourrait accroître le risque de déstabiliser votre enfant.

L’option des  écoles privées peut aussi s’offrir à vous,  il en existe de différentes sortes :
-  Les écoles privées sous contrat qui ont des programmes contrôlés par l’éducation nationale.
- Les établissements privés hors contrat sont, quant à eux, des institutions pour lesquelles l’État ne vérifie ni les compétences du corps professoral, ni les programmes, ni les méthodes pédagogiques employées.
De nombreuses écoles catholiques sont placées  sous contrat. Dans une certaine mesure, elles peuvent nous convenir  en tant que parent musulman car, loin d’être indifférent à la notion de Dieu, ces écoles partagent certaines valeurs communes.  Elles offrent aussi un suivi plus encadré auprès de vos enfants, les classes étant moins surchargées.
Vous pourrez aussi vous tourner vers des établissements à pédagogie alternative : Freinet ou encore Montessori.
Quant à l’école publique, cette option reste aussi envisageable.

Il ne faut jamais perdre de vu que l’école reste un moyen d’instruction.

En effet, il convient de faire une véritable distinction entre : éducation et instruction. L’école instruit mais n’éduque pas. Cela est votre rôle, à vous,  en tant que parent.
Dans ces différents cas, mettre ses enfants à l’école publique, privée ou autres  ne signifie pas fermer les yeux sur la scolarité de son enfant, et se reposer entièrement sur elle. Aujourd’hui, plus que jamais, les parents musulmans doivent jouer un rôle clé au sein des établissements scolaires français.
Les moyens pour parer aux inconvénients de l’école française sont nombreux :
- Implication des parents dans le projet éducatif de l’établissement : devenir parent délégué.

- S’impliquer dans la vie scolaire de votre enfant : en participant aux sorties scolaires, participer aux réunions.

- Demander à rencontrer régulièrement les enseignants, pour établir une véritable relation de confiance avec le corps professoral.

- Combler les manquements  de l’école publique, en inscrivant vos enfants dans des associations musulmanes pour leur instruction religieuse, l’apprentissage du coran et de la langue arabe.  Le mercredi, ou le weekend.

- Organiser des rencontres, sorties  avec d’autres enfants musulmans, pour élargir les fréquentations de vos enfants.

- Chercher à connaître les fréquentations de vos enfants à l’école, en rentrant en contact avec leur parent, en les invitant éventuellement.

- Enfin, le dialogue, l’échange avec vos enfants reste plus que jamais la clé d’une relation transparente.  S’investir dans la scolarité de son enfant, c’est aussi savoir l’écouter.
Savoir écouter tout simplement, sans juger, pour que cette relation puisse perdurer. L’aider et l’accompagner dans ses interrogations. Lui permettre de mieux appréhender ce qui le diffère des personnes non musulmanes, et des notions transmises qui vont souvent aller à l’encontre de vos propres valeurs.

Les bases solides doivent être données par, vous parent, VOUS êtes les éducateurs de la génération de demain.
L’école c’est aussi une manière pour votre enfant d’être confronté à l’Autre, à tout ce qui n’est pas lui. C’est aussi une meilleure façon de s’affirmer dans son identité propre : celui de musulman français. En échangeant avec autrui, en débattant, on apprend à se connaître soi-même.

Finalement, tous les choix d’instructions aujourd’hui, ne sont que des moyens pour faire de nos enfants des enfants pieux ayant la crainte et l’amour de Dieu.
Tous les parents musulmans se réunissent en ce point : vouloir la réussite ici-bas et dans l’au-delà pour leurs enfants, tous unis dans ce même soucis permanent de leur  bonne éducation.

Il ne s’agit pas de se morfondre sur ce que nous « aurions pu faire », sur ce que « nous ne pouvons pas faire », il s’agit pour vous de vous investir quotidiennement dans leur éducation, de garder une seule ligne directrice et d’exceller en celle-ci de la meilleure des manières.
Aucun de ses modes d’instruction ne garantit  à lui seul  de la bien guidance de nos enfants,  cela Allah Seul en est le Détenteur.
Enfin, avant de prendre votre décision définitive remettez en vous sincèrement à Allah.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Related Posts

Tags

Share This

468 ad

4 Commentaires

  1. oum Zakaria

    Salam alaykoum

    Très bel article !! qui nous amène à assumer nos choix et à placer notre confiance en Allah.
    BarakAllahou fiki Lila

  2. esselemualeykoum wa rahmatulahi, bel article barakaAllahu fiki!
    toutefois je voudrai juste  » corriger » un petit fait, lorsque vous dites que dans le privé hors contrat, rien n’est controler .
    je peux vous assurer que ce n’est pas le cas, il y a des socles communs a respecter, et les inspecteurs s’en charge! tout comme s’ils le souhaitent ,dans certaines commune se donner le droit d’evaluer les enfants afin de s’assurer du niveau de l’enfant ….certe hors contrat mais non sans contrôle .
    Je souhaitai juste revenir sur ce point .
    qu »Allah azawajel facilite a toutes les familles encore en France….

  3. Salam aleikoum,

    Jazakoum Allah kheir pour ce très bon article, puisse Allah soubhanah wa ta’ala nous aider à accompagner au mieux nos enfants et à leur donner la meilleure éducation.

  4. KHADIJA

    salam alikoum

    très bon article.mes enfants sont instruits à l’école public (je ne me sens pas capable de faire l’IEF).gérer le quotidien et l’instruction de mes trois enfants à la maison me semble impossible, j’admire vraiment celles qui le font.L’autre jour mon fils à dit à la directrice de l’ecole maternelle(sa maitresse l’année passé) que le pere noel n’existe pas,que noel c nul que nous avons une fete bien meilleure et que de tte facon il y Dieu tout en haut du ciel sur son trône qui est plus fort que tout le monde et c le plus puissant il s’appelle Allah.La maitresse m’a raconté et m’a dit qu’il ne devait pas tenir ces propos à lecole et que je devais lui expilquer que cela devait resté dans la sphere privée.Dans cette ecole la communauté musulmane est quasi inexistante je suis la seule voilée(il s’agit d’une tte petite ecole maternelle de trois classes,une pr chak niveau.)

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>